Weekend à Lugano: les 5 choses à faire

Avez-vous déjà entendu parler de Lugano? Proche de la frontière italienne, cette jolie ville suisse fait partie de la région du Tessin.

Connue pour son lac et ses montagnes, elle est idéale pour y séjourner un weekend, loin du tumulte parisien.

Lugano regorge de trésors insoupçonnés, de promenades atypiques et d’une qualité de vie extraordinaire.

Située dans la partie italophone du pays, le voyageur ressent une certaine ambivalence lors de son voyage car la langue officielle reste l’italien mais chaque paysage, la monnaie locale ainsi que les enseignes helvétiques, présentes un peu partout, nous ramènent automatiquement à la Suisse.

J’ai eu la chance de passer un weekend à Lugano, de m’imprégner de la ville, de ses coutumes et de ses décors vivants, grâce à mes visites et mes rencontres.

Je vous détaille ici les 5 choses à faire en deux jours à Lugano.

Lugano depuis le Mont San Salvatore

Le centre ville de Lugano

Ma visite commence par une balade dans le centre historique de Lugano. Tout se fait à pied et c’est parfait pour y admirer l’architecture locale: chaque bâtiment est empreint de modernité et d’histoire. Ce doux mélange ne nous laisse pas indifférent car nous avons le sentiment de vivre dans deux époques simultanément.

Sur le chemin, on y découvre notamment l’église Santa Maria Degli Angioli, un ancien couvent franciscain, qui fait la renommée de la commune. Les jours de messe sont sacrés et il sera interdit de visiter la chapelle lors de ces moments-là.

Centre ville

La via Nassa est l’artère commerciale principale de Lugano avec ses grands magasins et ses bars côtés. Prévoyez un budget conséquent pour ce séjour, car les prix suisses sont assez élevés (les euros sont acceptés un peu partout).

Immeuble typique Lugano

Pendant le weekend, de nombreux artisans vendent leurs produits sur des marchés: lavande, gastronomie locale, confections en tous genres.

Des brocantes s’improvisent à chaque coin de rue également.

Centre ville Lugano

Le lac de Lugano

A trois minutes à pied du centre historique, le lac de Lugano s’offre à moi. Vaste, calme et somptueux, il met en valeur les montagnes qui se dessinent au loin. Approchez vous bien: vous aurez le privilège de voir des cygnes jouer dans les reflets d’eau.

J’ai pu me balader le long du rivage et admirer les paysages verdoyants et revigorants. Les températures du mois d’octobre (environ 20 degrés) m’ont permis de profiter de ce séjour sereinement, je l’avoue (pendant qu’il pleuvait sur Paris).

Si le cœur vous en dit, il est tout à fait possible de louer un pédalo ou d’opter pour une excursion le long du lac afin d’admirer la ville dans tout son ensemble ainsi que les villages pittoresques du Tessin.

En continuant ma marche, je tombe sur le parc Ciani et son gigantesque jardin. Véritable havre de paix, il offre un cadre merveilleux de nature. De nombreux arbres, fleurs, typiques de la région raviront votre promenade. Les enfants ont également à disposition une grande aire de jeux: tout cela à deux minutes du lac.

Le parc de Ciani

Le Mont San Salvatore

Impossible de quitter Lugano sans être allé au sommet des montagnes. Le Mont San Salvatore que l’on appelle également le pain de sucre de la Suisse, culmine à 1000 mètres d’altitude et offre une vue panoramique sur tout le lac. Le funiculaire (28 francs suisse aller-retour) vous propulse tout en douceur vers ce paradis apaisant.

Tout en haut, j’ai pu contempler la ville grâce à la vue imprenable que nous offre le site. C’est tout en haut de la petite église que le spectacle est le plus impressionnant. Les adeptes de randonnée pourront redescendre par les chemins forestiers et y admirer la nature dans son état le plus pure.

La colline d’or et le musée de Hermann Hesse

J’ai eu le plaisir d’être invitée par le musée Hermann Hess pour marcher dans les traces de ce grand écrivain d’origine allemande. Marianne a eu l’amabilité de m’accueillir et me raconter un bout de vie de cet artiste qui a vécu plus de 40 ans à Montagnola, dans cette magnifique Collina d’Oro. Le musée se situe juste à côté de sa maison « la casa Camuzzi » dans laquelle il a écrit ses plus grandes oeuvres: Siddhartha, Narcisse ou le dernier été de Klingsor.

J’ai pu y admirer une belle collection d’objets ayant appartenu à Hermann Hesse dont son chapeau et sa magnifique machine à écrire. On y voit ci et là quelques aquarelles représentant la sublime région du Tessin.

J’ai pris le temps de marcher sur les vallées et d’admirer cette nature riche. C’est d’ailleurs au cœur de ce paysage que l’artiste a trouvé la paix et la sérénité pour y écrire ses plus grandes œuvres.

L’entrée vous coûtera 8,5 CHF.

Merci encore Marianne pour cette visite passionnante et enrichissante.

Gandria: le village pittoresque

Pour ceux qui n’ont pas visité le Mont Bré, Gandria est une belle alternative car le village se situe au pied de cette montagne. A deux pas de la frontière italienne, on y accède depuis le centre ville en bus (12 minutes de trajet).

Cette bourgade a conservé tout le charme de l’ancien. Je m’y balade en admirant chaque petite maison, les ruelles étroites et sinueuses. Prévoyez de bonnes chaussures, car toute la promenade se fait en montée.

De nombreux grotti et restaurants locaux se trouveront sur votre chemin pour y boire un verre de prosecco ou déguster un plat de pâtes.

Lugano et sa gastronomie

Pour le petit déjeuner: en plein centre ville, je recommande le Grand Café al Porto. Ce lieu typique et ancien propose de belles formules à 7 francs suisses comprenant boisson chaude, jus d’orange et viennoiserie. Un des meilleurs rapport qualité / prix de la ville.

Adresse: Via Pessina, 3

Grand Café al Porto

Pour le déjeuner: je recommande Antica Osteria del Porto, près du parc de Ciani. Le restaurant est cosy et spacieux. On y mange des plats traditionnels. C’est tout simplement délicieux. Avis aux gros mangeurs, les portions sont petites. Comptez entre 22 et 30 FCH pour un plat de pâtes.

Adresse: Via Foce, 9

Antica Osteria

Pour le dîner: n’hésitez pas à passer un merveilleux moment à Gandria au Ristorante Antico de Gandria, avec vue sur le lac. On y mange risotto, lasagnes et autres spécialités italiennes. La vue est un véritable plus et le service très sympathique.

Adresse: Piazza Lucchini, 5

Comment se rendre à Lugano?

Pour accéder à Lugano, il est nécessaire de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Milan – Malpensa. Deux options s’offrent à vous ensuite: un train qui vous déposera directement à Lugano (centre ville) depuis l’aéroport (14€ environ) ou un bus. Je ne vous recommande pas le voyage en bus même s’il paraît à première vue alléchant financièrement (7€ l’allée). En effet la station de départ est très mal desservie (un métro ainsi qu’une marche sont nécessaires pour arriver à destination de la station) et le trajet en bus n’est pas forcément agréable à cause des multiples arrêts, notamment avant de passer la frontière suisse.

Quel est le coût de la vie à Lugano?

Le coût de la vie à Lugano est en moyenne 77% plus élevé qu’en France. Comptez une trentaine d’euros minimum par personne pour un déjeuner au restaurant, quatre euros pour un café, six euros pour une bière. Un ticket de bus vous coûtera 4 francs suisses. Vous l’aurez compris, votre budget doit être bien calibré afin de profiter au maximum de ce que Lugano a à offrir.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à consulter nos autres billets voyage :

·  Mon weekend à Dieppe

·  Mon weekend à Bari

·  Mon voyage au Népal

·  Mon weekend à Prague

·  Mon weekend à Budapest

·  Mon weekend à Porto

·  Mon voyage au Danemark

·  Mon voyage à Athènes

Paris à tout prix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *